La pratique régulière d'une forme de relaxation est souvent recommandée pour combattre le stress quotidien. De nombreuses approches existent, mais leurs résultats sont limités. Ne serait-il pas temps d'aborder le problème différemment ?
Dans notre vie, nous sommes souvent à la recherche de reconnaissance, d'amour et d'affection. Mais, avant même d'avoir commencé, cette quête n'est-elle pas vouée à l'échec ?
En appuyant délibérément sur le sentiment naturel de culpabilité, certains parents ne se rendent pas compte qu'au lieu d'apprendre à leur enfant à respecter les règles, ils lui apprennent à ne plus tenir compte de lui-même.
D'où vient la capacité qu'ont certaines personnes à percevoir ce qui va leur arriver, à deviner les émotions d'autrui ? L'auteur vous propose de découvrir ce qui se cache derrière cette sensibilité hors normes.
L'angoisse et l'anxiété sont elles une fatalité ? Peut-on s'en défaire ? Certains éléments tendent à montrer que c'est possible, à condition de sortir des illusions de l'enfance.
La pratique régulière d'une forme de relaxation est souvent recommandée pour combattre le stress quotidien. De nombreuses approches existent, mais leurs résultats sont limités. Ne serait-il pas temps d'aborder le problème différemment ?
Y a-t-il une relation, un lien entre l’approche psychogénéalogique et la mémoire implicite ? Cet article vous propose une réponse sous forme d'interview avec le créateur de la méthode.

À propos de ce blog

Chers lecteurs,

Après plus de 12 ans passés à enseigner la TMI et la théorie de l'attachement, je me consacre désormais à la gestion du centre Tomatis de Genève, Suisse.

Ces articles que j'ai écrit pendant cette période restent à votre disposition. Si vous ressentez l'envie de laisser un commentaire, n'hésitez pas à le faire. J'y répondrais pendant mon temps libre.

Julien FRÈRE

Derniers commentaires